Lettre ouverte à Nicolas Sarkozy

A monsieur Nicolas Sarkozy, président de l'UMP.

Cher monsieur,

J'ai entendu sur RTL votre réponse à un couple de français de religion musulmane qui s'inquiétait d'une possible disparition des menus sans porc à la cantine scolaire. Vos arguments pour la suppression des menus "confessionnels" dans les écoles publiques au nom d'une certaine idée de la laïcité ou de la République m'ont paru bien peu convaincants, et pas du tout sincères. En réalité c'est une mesure discriminatoire qui vise à exclure. Tout à fait semblable aux "soupes de cochon" proposées dans l'Est de la France par des militants d'extrême-droite: une sorte de soupe populaire ou de restos du coeur, avec des menus spécialement étudiés pour en exclure ceux qui ne mangent pas de porc pour des raisons religieuses.

La France serait donc, selon vous, une république cochonnière. La religion dominante y est le cochonnisme, et l'on est tenu de la pratiquer si l'on veut inscrire ses enfants à l'école publique. N'y a-t-il donc pas d'alternative ?

Me croirez-vous si je vous disais, monsieur le président de l'UMP, qu'il existe moyen de satifsaire simultanément les objectifs suivants:

  • économiser l'argent public
  • réduire la production de gaz à effet de serre
  • garder une neutralité totale face aux religions et aux demandes de menus "confessionnels"
  • ne pas exclure les enfants pratiquant le judaïsme ou l'islam
  • ne pas exclure les enfants dont la religion ou l'éthique personnelle proscrit la consommation de viande comme les jaïns, bouddhistes ou hindouistes
  • et bien sûr satisfaire tous les besoins nutritionnels des enfants ?

Oui, cette alternative existe, c'est tout simplement de proposer des menus végétariens en option.

Le végétarisme souffre en France d'une très mauvaise image et de préjugés non fondés. Ce n'est pas le cas au Royaume-Uni par exemple, où l'on compte 12% de vegans, où même les fast-food proposent des menus végétaux et où les autorités sanitaires publient des recommandations nutritionnelles adaptés aux végétariens. Au total il y a près 600 millions de végétariens dans le Monde et de nombreuses études ont montré qu'ils étaient plutôt en meilleure santé que les omnivores.

Savez-vous, Mr le Président, que les Français mangent trop de viande et de poisson, beaucoup trop ? En moyenne 230g par jour et par personne, alors que selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 50g par jour suffiraient largement. Par ailleurs le coût environnemental de l'élevage est très élevé: il mobilise beaucoup de ressources (eau, pétrole, terres agricoles) et produit beaucoup de gaz à effet de serre (CO2 et méthane). Réduire la consommation de viande serait un levier d'action très efficace pour atteindre notamment nos objectifs de réduction de gaz à effet de serre. Ce serait aussi une bonne nouvelle pour le budget de la Sécurité sociale car la consommation excessive de viande favorise des maladies comme le cancer du côlon, l'obésité ou les accidents cardio-vasculaires.

Aussi, je voudrais vous poser les questions suivantes:

  1. Disposez-vous d'une information suffisante sur l'alternative végétarienne ?
  2. Êtes-vous au courant qu'il est possible de se nourrir de façon saine et équilibrée sans manger de viande ni de poisson ?
  3. Combien consommez-vous de produits carnés par jour en moyenne ?
  4. Avez-vous calculé le bilan CO2 associé à votre consommation de produits carnés ?
  5. Avez-vous réfléchi à une éventuelle réduction de votre propre consommation, pour donner l'exemple ?
  6. Êtes-vous favorable à l'idée de proposer des menus végétariens en option dans les écoles publiques, tous les jours et dans toutes les écoles ?
  7. Seriez-vous d'accord pour demander à des organismes publics comme l'ANSES de publier les recommandations des meilleurs experts en matière de nutrition pour les gens qui font le choix d'une alimentation végétarienne ou végétalienne ?

Au cas où il aurait échappé à votre attention, je joins à ce courrier une copie d'un article publié dans le Monde le 26 mars par sept personnalités incontestables, et intitulé Le repas végétarien, le plus laïc de tous. Ces auteurs argumentent avec beaucoup plus d'efficacité et de brio que je ne saurais le faire moi-même.

Je vous remercie, vous-même ou bien vos collaborateurs, d'avoir pris le temps de lire cette lettre, et je vous prie d'agréer, cher Monsieur, l'expresison de ma considération la plus haute.

  • Nota Bene pour nos lecteurs: l'auteur de ce texte vous autorise à le copier-coller dans votre éditeur de texte préféré, à inscrire vos noms et adresse en haut, à ajouter des phrases si vous le souhaiter, à signer et à l'envoyer par la poste. Des variantes de ce texte pour Messieurs Hollande et Valls sont en préparation.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.wegan.fr/index.php?trackback/26

Haut de page