Repas mexicain, végétal et fait maison

Le menu mexicain est toujours un grand succès auprès des grands et des petits, à cause de la grande diversité des goûts, des saveurs et des textures qu'il permet. Et du plaisir de composer soi-même sa crêpe de maïs et de la manger avec les mains si on le souhaite !

Les crêpes de maïs

On trouve dans le commerce des fajitas soit-disant mexicaines qui sont au blé et vraiment pas terribles. Pour faire des crêpes qui déchirent vraiment leur race, il vous faut:

  • 200g de farine de maïs (disponible en magasin bio)
  • 200g de farine de blé complet type 80 ou 110 (itou)
  • 50g de farine de lupin (très utile pour remplacer les oeufs)
  • 5 cuillères d'huile végétale
  • du sel
  • de l'eau

Mélangez les trois farines, le sel et l'huile dans un saladier. Ajoutez progressivement l'eau en remuant avec une fourchette. Ça donnera d'abord une boule de pâte compacte, puis une pâte épaisse, puis une pâte suffisamment liquide pour faire de belles crêpes. Comme la pâte contient de l'huile, pas besoin de graisser la poêle. Pour ne pas faire attendre vos invités, le mieux est de cuire toutes les crêpes 1 heure avant le repas et de les garder un peu chaud entre deux plats par exemple, ou dans un four tiède.

Le chili sine carne

Pour le chili il vous faut:

  • des haricots rouges (soit trempés 24 heure avant, soit en boîte)
  • un oignon coupé en morceaux très fins (gros comme un grain de maïs)
  • du maïs
  • de la purée de tomates (passata)
  • du sel
  • des protéines de soja texturées ou bien du haché végétal.
  • du piment doux ou fort, selon votre goût

Faire cuire d'abord les haricots 45 minutes dans une cocotte (sauf s'ils sont en boîte et déjà cuits). Rajoutez ensuite les autres ingrédients, et laissez mijoter quelques minutes à feu doux. Ajoutez le piment en fin de cuisson pour en conserver la saveur (attention au surdosage !!)

La poêllée de légumes

Ingrédients:

  • des haricots verts
  • des poivrons rouges ou jaunes
  • un ou deux oignons
  • piment d'espelette ou paprika

Couper les haricots en morceaux de 4cm environ (l'idée est qu'on doit pouvoir manger avec une fourchette sans rien recouper). Laver et émincer oignons et poivrons selon le même principe (4cm maximum). Faites revenir oignons et poivrons à la poêle dans l'huile bien chaude. Ajouter ensuite les haricots, couvrir et laisser mijoter dix minutes à feu moyen. Ajouter les épices en fin de cuisson (oui je sais je radote, c'est parce que je vieillis)

La salade

  • Salade verte
  • Tomates
  • en option, un oignon rouge et cru

Pas besoin de vous faire un dessin ?

Le Guacamole

Là encore, pourquoi acheter une purée verdâtre dégueulasse au supermarché alors qu'on peut en faire soi-même si facilement. Il vous faut:

  • Deux ou trois avocats à point (au fait: ça ne sert à rien de tripoter tous ceux du magasin pour choisir ceux qui sont mûrs. La peau est verte quand ils sont durs, et devient noire lorsqu'ils sont à point. En général quand ils cessent d'être fermes au toucher c'est qu'ils sont trop mûrs, ou alors trop malaxés par les abrutis qui les ont tripotés avant vous. Fermons la parenthèse).
  • une tomate ferme
  • 1/3 d'oignon que vous n'avez pas utilisé pour la salade
  • le jus d'un ou deux citrons
  • du piment bien sûr (ou du tabasco)

C'est une recette crudivore, il suffit de mélanger l'avocat écrasé à la fourchette avec de minuscules bouts de tomate et d'oignon, d'ajouter le jus de citron et l'assaisonnement (à doser selon votre goût). Eventuellement

Les frites

Si vous avez 12 morphales dont 4 ados à nourrir, vous pouvez prévoir des frites en supplément. Ça reste dans le thème "mexicain" puisque la pomme de terre, comme les haricots rouges, la tomate, le poivron et le maïs, vient du Nouveau Monde. Cela dit, les crêpes de maïs et le chili sont déjà très nourrissantes, cela n'est pas indispensable.

Le service

Apportez les crêpes et tous les plats chauds ou froids en même temps. Vos invités de 2 à 102 ans se feront un plaisir de composer leurs crêpes ou leurs assiettes, et de manger avec les doits ou les couverts. L'une des choses que j'aime bien avec la cuisine végétalienne est qu'on peut oublier la séquence traditionnelle entrée-plat-fromage-dessert et composer des mélanges chaud-froid, cruit-cru, salé-sucré, salade-truc bourratif dans la même assiette.

N'oubliez pas les sombreros et les mariachis pour chanter la sérénade avec trompettes et guitares à vos invités. Succès garanti !

PS: pour ceux qui ne connaîtraient pas les mariachi, je vous renvoie à cet excellent ouvrage documentaire, "Tortillas pour les Dalton", au rayon bandes dessinées de votre libraire favori. Bon appétit !

PPS: vivent le Mexique et les mexicains ! Honte aux racistes qui veulent ériger des murs partout dans le monde.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.wegan.fr/index.php?trackback/56

Haut de page