Toi aussi sauve des vies

Ils sont beaux. Ils sont habiles et intelligents. Ils sont joueurs. On adore les regarder. Qui ? Les dauphins, les orques, otaries et autres animaux marins.

Ce qu'on oublie, c'est qu'ils sont malheureux. Maintenus en captivité dans des volumes d'eau minuscules comparés à ce qu'ils ont connu en mer, ils sont à peu près aussi joyeux que les détenus de Fleury-Mérogis. Un certain nombre d'études ont clairement montré qu'ils développaient des symptômes dépressifs comparables à ceux des humains en captivité: troubles obsessionnels compulsifs, agressivité, aboulie, perte d'appétit, etc. Un indicateur qui ne saurait mentir: leur espérance de vie est réduite de moitié par rapport aux animaux sauvages ! Certes il y a des prédateurs (dont l'homme) et la vie n'est pas facile dans leur milieu naturel, mais cela reste infiniment préférable à la captivité.

Quel crime ont donc commis ces animaux pour être ainsi condamnés à la prison à perpétuité ? Aucun. Leur seule faute est d'être beaux, intelligents, sociables, et relativement pratiques: plus glamour qu'un calamar géant, plus relax qu'un requin, plus faciles à dompter qu'un espadon, moins encombrants qu'une baleine. Cela leur vaut cette punition injuste et cruelle. Oui, les dauphins sont intelligents et aiment jouer parfois avec les humains. Non, nous n'avons pas le droit de les maintenir en captivité pour notre seul plaisir.

Récemment les delphinariums sont revenus dans l'actualité car celui d'Antibes a subi de gros dégâts lors des terribles inondations des derniers jours. Comme beaucoup j'ai été choqué d'entendre le directeur de cette prison pour animaux parler de "casse animale". Comme si c'était des objets et non des êtres vivants ! Comprenez-moi bien: la catastrophe qui s'abat sur le Marineland, sur les hommes qui y travaillent et les animaux qui y sont maintenus en captivité ne me réjouit pas le moins du monde, et je compatis sincèrement aux souffrances des uns et des autres. Mais c'est l'occasion de se rappeler que cette prison marine n'aurait jamais dû exister si le respect des êtres vivants avait eu la priorité sur la recherche du plaisir et du profit financier.

Aussi je soutiens le combat des militants qui ont lancé l'opération Oblitération, une campagne de courrier pour faire pression sur notre ministre de l'Écologie. Comme vous le savez probablement déjà, le droit des animaux n'est pas sa priorité, bien au contraire. Cependant c'est une personne connue pour suivre le sens du vent, ou plutôt de l'opinion publique, quitte à opérer des revirements spectaculaires comme elle l'a fait sur la taxe carbone pour les poids lourds. Aussi il faut mettre le paquet côté communication.

Assez parlé. Maintenant, chères lectrices et lecteurs, on va sur le site, on imprime, on signe et on envoie la lettre à la ministre.

Merci pour les dauphins, orques et autres créatures !

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.wegan.fr/index.php?trackback/46

Haut de page